Le Kiff, pour des fêtes « maison » à moindre risque

box kiff spiritek

L’association Spiritek diffuse depuis décembre 2015 une boite remplie d’outils de réduction des risques destinée aux personnes qui organisent une fête chez elles avec leurs amis. Elle est associée à une courte formation sur les moyens de limiter les risques liés aux consommations de produits ou de prévenir les IST lors des fêtes privées.

Le « Kit à Faire la Fête (autant faire attention) » que propose l’association Spiritek depuis décembre 2015 est une jolie boite noire et jaune remplie de goodies et surtout d’outils pour réduire les risques liés aux consommations et aux comportements lors des fêtes privées. Les animateurs en prévention de Spiritek interviennent depuis sa création, il y a une vingtaine d’années, auprès des consommateurs de produits en milieu festif. « Ces dernières années, nous avons remarqué que de plus en plus de personnes sortent moins fréquemment et se réunissent plus les uns chez les autres, souligne Audrey Senon, technicienne de prévention à Spiritek. Les raisons sont financières mais aussi légales ou relatives à la sécurité. » Mais dans le cadre privé, il n’y a pas de portier, pas d’intervention de professionnels de la réduction des risques, pas de service de secours… « Certaines personnes nous demandaient des outils pour les fêtes qu’ils organisaient chez eux, poursuit-elle, mais nous n’avions rien de spécifique à leur proposer. » L’association a donc mis au point, dans le cadre d’actions financées par l’ARS Nord-Pas-de-Calais-Picardie, cette « box »  destinée aux fêtes qui se déroulent « à la maison ».

Conseils de la baronne

Elle contient « Les conseils de la Baronne pour une teuf à ta case », dans le ton décalé qui est la marque de fabrique de l’approche Spiritek, des brochures et flyers sur les différents produits (cannabis, MDMA/ecstasy, cocaïne, drogues psychédéliques, speed, alcool, kétamine, etc.), sur les pratiques sexuelles, sur les premiers secours… On peut y trouver également des préservatifs internes et externes, des bouchons d’oreilles, des kits d’injection ou de sniff, des éthylotests. Et de nombreux « goodies » : bonbons, magnets, badges et –très appréciée paraît-il- la collection complète des K-Cards, des cartes postales humoristiques de prévention des IST…

La composition de la boite varie en fonction des besoins, qui sont examinés lors du contact préalable, incontournable, entre l’organisateur de la fête et les animateurs de l’association. Elle ne délivre en effet la boite en question qu’aux personnes qui acceptent de participer à une courte formation (trois heures) et précisent donc à l’occasion leurs besoins. Le stage proposé est celui que Spiritek organise régulièrement pour les organisateurs d’événements festifs (publics) toute l’année et que certains professionnels (psychologue, infirmiers…) intéressés par la prévention en milieu festif suivent parfois, note Anne-Gaëlle Noclin, animatrice de prévention. « Nous évoquons avec eux le type de soirée qu’ils organisent, ce que les personnes qui viendront consomment et nous leur donnons des conseils de réduction des risques et des conseils pour qu’ils puissent agir sur le contexte », ajoute Audrey Senon. Il s’agit par exemple de prévenir les invités de la possibilité ou non de dormir sur place, de connaître les numéros de secours, ceux des taxis ou des sociétés de véhicules avec chauffeurs. « Si la fête a lieu dans un endroit soigné, les gens feront aussi plus attention », ajoute Anne-Gaëlle Noclin. Et disposer des bouteilles d’eau sur le bar aide davantage les invités à penser à en boire que si elles sont dans un placard… 

Conseils spécifiques

Les personnes intéressées par le Kiff, observe l’animatrice, sont plutôt des usagers occasionnels ou récréatifs de 22 à 30 ans, qui ont une vie sociale et font attention à elles. Leur démarche pour obtenir la boite constitue pour certains un premier contact avec Spiritek, qui ouvre parfois sur une consultation… C’est en tout cas toujours le moment d’un échange sur les consommations et les outils de réduction des risques. Certains témoignent par ailleurs que leur boite attire le soir de la fête, notamment grâce aux goodies, mais aussi le lendemain et qu’elle reste disponible, au quotidien, dans leur salon. D’autres souhaitent l’offrir à des amis ! Lancée en décembre 2015, la boite a connu un premier succès à l’occasion du réveillon du Nouvel an : 20 boites ont été distribuées à ce moment-là. Sur la cinquantaine prévue pour 2016, une vingtaine d’autres Kiff ont été distribués depuis.

Géraldine Langlois

Les dates des prochaines formations sont diffusées sur la page Facebook de Spiritek.

Nous vous recommandons
Vous aimerez aussi
Qu'en pensez-vous?
Scroll to Top