L’Institut Pasteur de Lille ouvre des séances de prévention tous azimuts pour le grand public

conference prevention IPL

Le centre de prévention et d’éducation à la santé (CPES) de l’Institut Pasteur de Lille inaugure le 2 juin 2016 une série de cinq séances de sensibilisation sur les grands sujets de la prévention en santé, ouvertes pour la première fois au grand public. Organisées suivant le principe que comprendre permet d’agir, elles peuvent constituer la première étape d’un parcours vers des changements de comportement, explique le Dr Dominique Bonte, directrice du CPES.

Les cinq séances de sensibilisation qui auront lieu chaque jeudi de juin de 18h30 à 20h à l’Institut Pasteur de Lille portent sur la mémoire, l’activité physique, l’alimentation, le stress et les addictions. Des thèmes sur lesquels planchent les chercheurs de l’institut et mobilise largement le centre de prévention et d’éducation à la santé, qui outre ses nombreuses actions de prévention ciblées sur certaines population est surtout connu pour ses bilans de santé. « Nous nous sommes rendu compte lors de ces bilans qu’il existait un besoin énorme d’accompagnement des personnes vers des changements de comportement pour améliorer leur qualité de vie »,  souligne le Dr Dominique Bonte, tabacologue et directrice du CPES. La nouvelle série de séances est donc ouverte à toutes les personnes souhaitant s’informer voire modifier ses comportements sur l’une ou l’autre des thématiques proposées (ou toutes !).

Série complète

Les compétences en interne ne manquent à l’Institut Pasteur de Lille : les séances vont ainsi mobiliser des médecins de santé publique, tabacologue, sophrologue, gériatre, médecin spécialisé dans le stress, diététicienne, éducateur médico-sportif, etc. Lors de chaque atelier, ils répondront aux questions des participants (une vingtaine) et présenteront les problématiques et les mécanismes à l’œuvre de manière simple, afin de leur montrer comment ils peuvent agir pour résoudre un problème, éviter l’apparition de troubles, vivre mieux avec une maladie chronique ou rester en forme le plus longtemps possible, ajoute le médecin.

La première séance, le 2 juin, portera sur la mémoire et les modes de vie favorables au bon fonctionnement du cerveau et des capacités cognitives. La seconde sera consacrée aux moyens de « booster sa motivation en découvrant les bienfaits de l’activité physique ». La troisième invitera les participants à aborder sereinement l’alimentation et la suivante à comprendre et gérer le stress en s’écoutant davantage. La dernière portera sur les mécanismes des dépendances physique et psychologique. « Si les personnes souhaitent aller plus loin, elles pourront participer à des séries de cinq séances d’accompagnement au changement », ciblées sur chaque thématique, ajoute Dominique Bonte, après un entretien avec un médecin de santé publique. Contrairement aux séances de sensibilisation de juin, qui sont gratuites, ces séances en petit groupe (10 personnes) seront payantes (environ 140€ les cinq séances). Elles débuteront en septembre, sauf celle d’aide au sevrage tabagioque qui commencera dès juin.

Accompagnement

Cette série, d’un format un peu particulier, se déroulera sur trois jours consécutifs puis deux jours à distance. Elle permettra par exemple aux participants de définir leur niveau de dépendance, de réfléchir à la place qu’occupe la cigarette dans leur vie, aux différents moyens d’arrêter et au meilleur pour eux, de reconnaître les pièges à éviter, de travailler sur leur motivation, etc.  « Nous proposerons aux personnes de les revoir un mois après », observe la directrice du CPES, afin de faire le point sur leur démarche d’arrêt.

Les inscriptions aux séances de sensibilisation comme à celle d’accompagnement sont ouvertes jusqu’au 31 mai auprès de mieuxvivre@pasteur-lille.fr ou au 03 20 87 79 90 ou 71 74.

Géraldine Langlois

Sources utiles
Qu'en pensez-vous?
Scroll to Top