femme au téléphone

La plateforme Santé emploi info service offre une écoute et un accompagnement téléphoniques aux habitants du Nord-Pas-de-Calais atteints ou ayant été atteints d’une maladie chronique ou en situation de handicap.

« 30% des problèmes de santé évoqués par les appelants concernent le cancer  », observe le Pr Sophie Fantoni, praticien hospitalier en médecine du travail et responsable de la plateforme téléphonique régionale. Son objectif : favoriser le maintien dans l’emploi de ces personnes ou leur insertion (ou réinsertion) professionnelle.

 

Les infirmières écoutantes répondent toutes les questions que les appelants peuvent se poser sur toutes les problématiques liées à la santé et au travail : le soutien financier, le droit du travail, les aides sociales… La moitié d’entre elles reçoit une réponse immédiate, poursuit Sophie Fantoni, et les autres, « si elles demandent des recherches complémentaires ou l’avis d’un expert », dans les 24 heures. Comme la plateforme est implantée dans le service de médecine du travail et des maladies professionnelles du CHRU de Lille, des seniors du service peuvent apporter leur validation aux réponses transmises. Un juriste peut aussi être sollicité.

 

En plus de l’appel initial, « toutes les personnes sont systématiquement recontactées, au moins trois fois », précise Sophie Fantoni, souvent un mois, trois mois et six mois après le premier appel.  Les infirmières font le point des démarches effectuées, des conditions du retour à l’emploi, etc. Au final, entre conversations téléphoniques et recherches, les infirmières écoutantes consacrent entre quatre et cinq heures à chaque appelant.

 

Le passage d’une à trois infirmières écoutantes en 2012-2013 a coïncidé avec une augmentation notable du nombre d’appelants (416 en 2013). Une très bonne chose sur le plan quantitatif. Pour autant, Sophie Fantoni constate que les personnes en arrêt de travail appellent souvent après plusieurs mois d’arrêt alors qu’une prise en charge plus précoce améliore les chances de réinsertion professionnelle et les conditions du retour à l’emploi. Les médecins, premiers prescripteurs des arrêts de travail, les autres professionnels de santé libéraux et les services hospitaliers sont à la première place pour inciter les patients à appeler plus tôt.

 

Santé emploi info service  :  03 20 44 55 55

Service gratuit – (coût d’un appel local) du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 16h30.

SEIS est géré par l'Institut de santé au travail du nord de la France (ISTNF) et le CHRU de Lille et soutenu par l’ARS et le conseil régional du Nord-Pas-de-Calais.

Vous aimerez aussi
Qu'en pensez-vous ?

Santé emploi info service a réponse à tout

Scroll to Top