équipement hôpital

Le Conseil régional a contribué au financement de nombreux équipements techniques au sein des établissements de santé publics de la région Nord-Pas-de-Calais. Un groupe d’élus régionaux en a eu un aperçu au début du mois lors d’une visite organisée au CHRU de Lille dans le cadre de la semaine de mobilisation face aux cancers.

Un groupe d’élus du Conseil régional a découvert le 3 juin 2015 au CHRU de Lille quelques-uns des équipements que la collectivité territoriale a contribué à financer et qui permettent d’offrir aux patients du Nord-Pas-de-Calais, notamment atteints de cancers, une prise en charge optimale. Ils ont commencé leur visite par la salle des caissons hyperbare du pôle Réanimation, dont plusieurs ont été renouvelés récemment. Ils sont utilisés pour traiter les personnes exposées au monoxyde de carbone, celles qui ont subi un accident de plongée mais aussi celles qui souffrent de certains effets secondaires des chimiothérapies. 

Aux urgences, l’équipe leur a présenté la salle d’imagerie per-opératoire dédiée au service et dans un service d’hospitalisation de l’hôpital Salengro, les élus ont aussi pu découvrir les terminaux multimédia qui équipent désormais quelque 2000 lits. Ces TMM remplacent certes les anciens postes de télévision mais ils offrent aux patients hospitalisés bien d’autres services puisqu’ils sont reliés à internet. Ils peuvent surfer sur internet, envoyer et recevoir des mails et « chatter » avec leurs proches pour rester en contact. Une vraie avancée pour le confort des patients pendant l’hospitalisation.

Prise en charge plus efficiente

Le groupe d’élus a aussi pu assister, derrière une vitre, à une intervention neurochirurgicale qui associe l’imagerie par résonnance magnétique (IRM). Juste après que le chirurgien a réalisé l’opération prévue, le patient peut être transféré directement sur l’appareil d’IRM afin de vérifier si le geste chirurgical a été suffisant ou si d’autres gestes doivent encore être effectués. Le cas échéant, il peut poursuivre l’intervention dans la foulée. Ce type d’organisation, rendu possible grâce à la disponibilité et à la proximité de l’appareil d’IRM et à la collaboration de professionnels de plusieurs disciplines, permet de gagner beaucoup de temps dans la prise en charge si une nouvelle opération chirurgicale est nécessaire.

Cette visite a donné un aperçu des équipements que le Conseil régional a contribué à financer dans le domaine du diagnostic et de la prise en charge des malades à hauteur de 15% (Caissons hyperbare, TMM), 40% (imagerie urgences) et à 80% (IRM per-opératoire). Entre 2010 et 2014 les subventions régionales sur 30 projets au CHRU de Lille ont représenté 14,7 millions d’euros sur un montant total de 55,4 millions d’euros investis sur 180 projets « santé » dans le Nord-Pas-de-Calais.

 

Scroll to Top